Le grand rond, à cause de sa localisation et de son nom, peut laisser penser qu’il fait partie des muscles de la coiffe des rotateurs, or ce n’est pas le cas, et cela se comprend très bien une fois que l’on connait son anatomie.

Anatomie

Origine :

Il s’insère par des fibres charnues sur :

  • La partie inféro-latérale de la fosse infra-épineuse, en dedans du bord latéral.
  • Le fascia du grand rond (sur la face profonde)
  • Les septa fibreux qui le sépare des muscles petit rond et infra-épineux.

Trajet et forme : Il se dirige en dehors, en haut et en avant. Il a une forme allongée, aplati et épais.

Terminaison : Il se termine par un tendon aplati sur la crête du tubercule mineur (lèvre médiale du sillon intertuberculaire).

A savoir : Il est séparé du muscle grand dorsal par la bourse subtendineuse du muscle grand dorsal. Son tendon est uni à celui du grand dorsal sur une courte distance et il peut s’unir avec le chef long du triceps.

Innervation :

Il est innervé par le nerf du grand rond (C5-C6-C7).

Biomécanique

En dynamique, si la scapulaire est le point fixe, il est [1] :

  • Adducteur du bras
  • Rotateur médial du bras
  • Extenseur du bras
  • Extenseur horizontale du bras

En dynamique [1], si le point fixe est l’humérus, il fait une sonnette latérale de la scapula.

En statique, il est abaisseur de la tête humérale [1].

Il a un rôle indirect dans l’abduction en abaissant la tête humérale lors de ce mouvement grâce à sa fonction d’adducteur [2] et d’abaisseur de la tête humérale.

Il fait partie de la coiffe fonctionnelle, qui a un rôle de puissance contrairement aux muscles de la coiffe des rotateurs [2].

Vidéo YouTube :

BIBLIOGRAPHIE

[1] Dufour M. Anatomie de l’appareil locomoteur. Membre supérieur. 3ème édition. Issy-les-Moulineaux; 2016.

[2] Dufour M, Pillu M. BIOMÉCANIQUE FONCTIONNELLE. 2ème édition. Issy-les-Moulineaux Elsevier-Masson; 2006.

Les références anatomiques utilisées pour écrire cet article sont : Anatomie de l’appareil locomoteur de Dufour et l’Évaluation clinique de la fonction musculaire de Lacôte.

Les illustrations sont issues des ouvrages de Delavier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils