Le 3ème fibulaire est un muscle de la loge antérieure de la jambe muscle, il appartient au groupe des releveurs du pied. Il est inconstant, mais présent chez 91,5 % des individus. Il est parfois considéré comme un faisceau aberrant du long extenseur des orteils.

Anatomie

Origine : Il s’insère par des fibres charnues sur le 1/4 inférieur (ou 1/3 selon les auteurs) de la face médiale de la fibula, ainsi que sur la membrane interosseuse et le septum intermusculaire antérieur.

Trajet et forme : Il est vertical, se dirigeant vers le bas l’avant et le dehors. Il passe sous le rétinaculum des extenseurs, dans la fronde latéral (commune avec celle du long extenseur des orteils), puis il croise superficiellement le court extenseur des orteils avec une obliquité inverse.

Il est charnu en haut et tendineux en bas. Son corps charnu est indissociable du long extenseur des orteils, mais le tendon s’en distingue, car il ne vas pas jusqu’à l’orteil.

Terminaison : Il s’insère par un tendon aplati sur la face dorsale de la base du 5ème métatarsien.

Innervation :

Le 3ème rivulaire est innervé par le nerf rivulaire superficiel (L4, L5, S1)

Biomécanique

Il est éverseur de la cheville et de l’arrière pied.

BIBLIOGRAPHIE

[1] Dufour M. Anatomie de l’appareil locomoteur, tome 1. Membre inférieur. 3ème édition. Issy-les-Moulineaux; 2015.

Les références anatomiques utilisées pour écrire cet article sont : Anatomie de l’appareil locomoteur de Dufour et l’Évaluation clinique de la fonction musculaire de Lacôte.

Les illustrations sont issues d’anatomie de l’appareil locomoteur de Dufour.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils